Bastogne

Se rajeunir au lait d’ânesse avec naturane
Mythe ou réalité ?

 


Informaticien de formation, Pascal Delperdange élève 70 ânes sur environ 10 hectares de terrain avec même une cafeteria et un point de vente dans l’ancienne gare du Sud de Bastogne. Depuis peu, il tente de conquérir le Japon avec ses cosmétiques au lait d’ânesse qu’il commercialise. Modestement il nous affirme même qu’il est devenu le plus important producteur d’Europe avec ses 1500 litres de lait à l’année.

“Tenter de rajeunir en se massant au lait d’ânesse” voici le nouveau défit qu’il tente de relever avec son commercial en présentant sa nouvelle gamme de produit nutritionnel et dermatologique sous le label “Natur’âne s.a.”.Mais avant de conquérir le marché mondial, il faut convaincre les japonnais.
Convaincu par une étude datant de 1855, il a su attirer la région Wallonne afin de mener une nouvelle étude approfondie qui confortera son enthousiasme ainsi que celui des autres producteurs de lait d'ânesse. Cette étude est en cours avec l'aide de la Région wallonne et des facultés de médecine vétérinaire et de médecine de l'Université de Liège (ULg).
Depuis Juillet “Naturane” s’offre un partenariat avec le fonds de capital à risque "Luxembourg Développement".

Pascal Delperdange espère engager plusieurs personnes prochainement.
On premier coup d’oeil on croit l’âne têtu et idiot avec ses longues oreilles. Détrompez-vous. Régulièrement des balades à dos d’ânes sont organisée au départ de la gare de Bastogne pour parfois même plusieurs jours.

Pascal Delperdange, ce grand bastognard a créé une activité centrée sur l’âne, c’est ainsi qu’est née “Natur’âne s.a.” Les produits sont fabriqués par des partenaires dont un cosmologue de Wevelgem et un savonnier de Glin.
Le lait contenu dans ses savons et cosmétiques provient de la traite de ses ânesses.
Une fois l'ânon sevré, les ânesses ne produisent plus de lait. Les ânons, quant à eux, tètent à volonté au pis de leur mère tout le reste de la journée mais sont séparé de leur mère la nuit afin d’assurer la production qui ne dure que quelques mois par année, puisque contrairement aux vaches, l'ânesse ne produit que pour son petit.

L’ânerie de Bastogne vous présente le lait d'ânesse dans sa réalité et non pas de vous faire croire à des vertus miraculeuses qu'il ne possède pas peut-être tout mais recherche une reconnaissance mondiale comme le jambon d’ardenne défendu par la confréries des Herdiers de Bastogne.

Et pourquoi pas une confrérie du lait d’ânesse de Bastogne “Les natur’ânes" ou "les âneries” avec un élixir de jeunesse.

Jean-Marie Lesage


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La vidéo 8 est extraite d'un reportage réalisé par la VRT sur notre activité, et qui est diffusé sur le "een"devant 800.000 spectateurs chaque lundi vers 19h40 après le JT. Une occasion de découvrir nos reportages et ainsi d'apprendre le neerlandais pour les ardennais qui n'ont toujours internet.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Pascal Delperdange
Avenue de la Gare, 15
B-6600 Bastogne
Tel.: +32(0)61/21.79.27.
Tel.: +32(0)479/36.87.86
anerie@skynet.be
www.anerie.be
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Lien vers le courrier de nos lecteurs

Tout ce que vous devez savoir sur le lait d'ânesse :


 











   

Courrier des lecteurs du net

C'est un lait pauvre en graisses et en protéines, mais riche en acides gras et vitamines.
Il contient deux fois plus de lactose que le lait de vache et NE CONVIENT PAS à tous les problèmes d'intolérance aux laits.
La lait d'ânesse est RARE et PRECIEUX, il ne doit en aucun cas devenir un produit de consommation courante qu'on retrouvera dans les supermarchés ! Il est intéressant pour la peau, il permet de ralentir les signes de vieillissement. Il a des vertus adoucissantes, pour autant qu'il soit utilisé frais et dans une certaine quantité (pourcentage).
Le lait d'ânesse N'EST PAS UN ELIXIR DE VIE !
IL NE GUERIT PAS DU CANCER, ni du psoriasis ou de l'eczéma (ça les calme) comme on peut le lire parfois. Le lait d'ânesse ne remplace pas une alimentation saine et une vie équilibrée.

Aucune étude scientifique sérieuse (est dit sérieuse une étude qui est effectuée sur un grand nombre de sujet = plusieurs centaines !) n'a été effectuée à ce jour sur l'action bénéfique du lait d'ânesse sur la maladie.
Le seul pays qui a fait une vraie démarche scientifique est l'Italie, qui a étudié la possibilité de substituer le lait d'ânesse au lait maternel. La difficulté à se procurer du lait d'ânesse en quantité a convaincu les scientifiques de l'impossibilité de remplacer le lait maternisé par du lait d'ânesse !
Les Italiens n'ont JAMAIS étudiés les vertus de guérison du lait d'ânesse sur le cancer ou d'autres maladies graves ou chroniques !


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Le guide des bonnes affaires en vente un euro dans les gîtes et les bureaux de S.I.
Levisa.be vous offre également des entrées gratuites dans les plus belles attractions des Ardennes

www.levisa.be


Photos & reportage : Jean-Marie Lesage
10 septembre 2008

Obtenir une photo originale
Transmettre vos commentaires