Bastogne
60ème anniversaire de 44-45


 


BASTOGNE
1944 - PARACHUTAGE HISTORIQUE - 2004

Le 22 décembre 1944, une équipe d’éclaireurs de la 101ème Airborne Division en stage de formation en Angleterre est alertée : « L’entraînement est écourté, vous partez en mission de combat. La 101ème est encerclée à Bastogne, elle a besoin de vous. » 20 hommes vont participer à cette mission suicide. Ils vont être parachutés en plein jour sur une zone encerclée par l’ennemi. Parmi eux se trouvent, Jake McNiece et Jack Agnew, deux vétérans de la Normandie qui faisaient partie des « 13 salopards », une équipe de têtes brûlées, dirigée par un Indien et qui s’était distinguée par une dégaine très particulière : crâne rasé à l’iroquois et peinture de guerre. Jake et Jack ont tous deux survécu à cette mission. Pour le 60ème, ils étaient présents à Bastogne et n’auraient manqué pour rien au monde ce parachutage 2004.

DaTé

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 


BASTOGNE
LE PRINCE PHILIPPE RENCONTRE LES GI’s

Ce 17 décembre dernier dans le cadre de l’inauguration de l’exposition « J’avais 20 ans en ’45 à Bastogne », le ministère de la Défense Nationale avait programmé une pièce de l’asbl « La Mémoire des Générations » : « Et puis… Bastogne ». Le Prince Philippe a rehaussé de sa présence l’avant-première de ces représentations en présence de très nombreux invités. Ce fut pour lui l’occasion de saluer en la salle Jean XXIII, avant le spectacle, de nombreux GI’s américains présents à Bastogne pour le week-end de la commémoration du 60ème anniversaire de la Bataille reconnue comme la plus rude et la plus difficile dans l’histoire des USA.

DaTé
Légende : Le Prince Philippe et les GI’s
-----------------------------------

Un nouveau CD

Le 6 juin 1944, les forces alliées débarquaient en Normandie, traversaient la France puis la Belgique et repoussaient l'envahisseur allemand au-delà de ses frontières.
Après quatre années d'occupation, nos villes, villages et hameaux acclamaient leurs libérateurs, pavoisaient, riaient, chantaient et dansaient.

La population vivait dans l'allégresse et découvrait avec ravissement les cigarettes américaines et anglaises, le coca-cola, le chewing-gum et les bas nylons. Elle savourait le chocolat, le vrai café et autres produits qui lui avaient tant fait défaut durant ces années de privation. Elle découvrait également la culture musicale d'outre-mer.

Il y a 60 ans, les compositions et interprétations des Glenn Miller, Benny Goodman, Harry James, Tommy Dorset et autre Vera Lynn avaient conquis notre pays.

Les aînés s'en souviennent avec émotion, quant aux plus jeunes ils se sont mis à écouter cette musique des années 40, la musique de leurs parents et grands-parents et l'ont adoptée.

En ce 60ème anniversaire de la libération et de la bataille des Ardennes, la Région Wallonne et l'Office de Promotion du Tourisme Wallonie-Bruxelles ont décidé de rendre un hommage musical aux soldats et aux civils qui vécurent la tourmente de l'hiver 44-45 en faisant produire un compact-disc réunissant une vingtaine de compositions de cette époque qui a marqué les mémoires.

Office de Promotion du Tourisme Wallonie-Bruxelles. Tél. 02 504 02 00
Fax : 02 513 69 50

 

 

     

Le guide des bonnes affaires en vente un euro dans les gîtes et les bureaux de S.I.
Levisa.be vous offre également des entrées gratuites dans les plus belles attractions des Ardennes



www.levisa.be


Photos & reportage : 3 janvier 2005 Obtenir une photo originale
Transmettre vos commentaires