"le Magasin du monde-Oxfam de Bastogne"

Des retrouvailles à Bourcy: suite




La boutique est située place St Pierre à Bastogne depuis 1993 en face de l'Eglise. Les vitrines sont renouvelées tous les 15 jours par Mme Marie Louise Mertz, une artiste de Bastogne.

Vous pouvez y acheter de très beaux jouets pour les fêtes.
Ils sont fabriqués par des regroupements d'artisans répartis à travers le monde en association ou en coopérative. Votre argent est reversé aux associations et à ces artisans.


Les vêtements sont triés à l'arrière boutique pendant que les clients se rhabillent pour un euro dans la boutique.

Anciennement située chez les Pères Franciscains, avenue de la Gare, la boutique a déménagé plusieurs fois, en passant par la Place Mc Auliffe, la rue des Brasseurs, la rue des Récollets avant d'arriver sur la place St Pierre depuis 9 ans déjà.

 

Vous pouvez rencontrer le samedi, Madame Collin Yvonne qui est au service des clients dans la boutique d'Oxfam depuis plus de 26 ans.
(avant 1978.)

Cliquez sur la photo pour revenir à la première page du reportage

Mentionnez le n°de la photo et envoyez vos commentaires qui seront publiés dès réception.
Email: jml@ardennesmagazine.be.

 Pour en savoir plus visitez le site d'Oxfam
www.madeindignity.be

"Le jour où, avec mes collègues ouvrières, nous avons appris à quel prix se vendaient en Europe les tailleurs que nous cousions, nous sommes restées sans voix. Chacun de ces tailleurs équivalait à plusieurs mois de notre salaire. Jamais, nous ne pourrons nous payer ce que nous fabriquons par centaines de pièces à longueur de journée." Emilia - Indonésie
Exploitation d'enfants, travail forcé, conditions de travail déplorables, interdiction ou répression de l'organisation syndicale, salaire insuffisant pour vivre…

Les droits fondamentaux des travailleurs qui fabriquent nos vêtements et nos chaussures sont violés partout dans le monde, y compris parfois en Belgique.
En imposant un modèle, une productivité, un délai et un prix, les chaînes de distribution et les marques de vêtements ont une large part de responsabilité sur les conditions de travail de ceux qui produisent leurs articles. Mais marques et distributeurs sont aussi très attentifs à leur image auprès des consommateurs.

 

L'objectif de la campagne Vêtements Propres est de soutenir les travailleurs qui luttent pour le respect de leurs droits, convaincue que les consommateurs peuvent influencer les pratiques d'approvisionnement de ces entreprises.
Pour atteindre cet objectif, la campagne se déploie sur plusieurs axes :
* Montrer que de nombreux consommateurs sont attentifs au respect des droits de l'Homme dans le travail.
* Entrer en dicsussion avec les entreprises pour l'adoption du code de conduite de la campagne.
* Encourager les pouvoirs publics à prendre des initiatives pour faire respecter les droits de l'Homme dans le travail.
* Soutenir les luttes des travailleurs de la confection.En Belgique francophone, 43 organisations syndicales, ong, organisations de consommateurs, de femmes, de jeunes, de commerce équitable, de défense des droits humains, forment la plate-forme Vêtements Propres.
En Europe et dans le monde, des plates-formes similaires sont au travail.

Soirée des bénévoles du Magasin « OXFAM » de Bastogne

Le mouvement OXFAM en BelgiqueIl existe trois « Oxfam » en Belgique :
Oxfam-solidarité, une ONG nationale entretenue financièrement par la vente de vêtements de seconde main « Solidarity », d’articles de brocante et matériel de recyclage, des dons… qui soutient des projets de développement et lutte contre le gaspillage
Oxfam Wereldwinkels (flamande), alimentation « Fair Trade » et
Oxfam Magasins du Monde (wallone), artisanat « Made in Dignity »
engagées pour un commerce équitable et solidaire et une consommation utile et critique face à l’environnement et aux multinationales.
Les deux branches – vêtements de seconde main et commerce équitable existent en Belgique depuis 1964, respectivement 1971/76 et à Bastogne depuis plus de 25 ans.
Après des débuts un peu difficiles, c’est-à-dire des locaux dispersés aux alentours de la ville, les bénévoles séparées en plusieurs équipes pour un travail parfois peu cohérent (…)
c’est depuis une dizaine d’années que les activités du mouvement –tri et vente de vêtements de seconde main, commerce équitable, réunions du groupe porteur - se déroulent à une même adresse, au 5, Place St. Pierre à Bastogne.
Les deux branches agissant toujours séparément avec deux équipes distinctes, il existe néanmoins une collégialité entre les 45 bénévoles qui se reflète bien dans l’ambiance de cette soirée conviviale qui s’est déroulée le 16 octobre dernier à la maison du village à Bourcy et à laquelle ont participé une cinquantaine de personnes, y compris les partenaires.
Roger Conrardy


Le guide des bonnes affaires en vente un euro dans les gîtes et les bureaux de S.I.
Levisa.be vous offre également des entrées gratuites dans les plus belles attractions des Ardennes



www.levisa.be


Photos & reportage : Jean Marie Lesage Obtenir une photo originale
Transmettre vos commentaires