DEUIL Madame Lily DAULNE

Maman nous a quittés …

Merci ému pour votre délicate attention, votre réconfort et votre soutien témoignés
à notre adresse.
Merci pour votre sympathie sincère.

Partageons cette citation bien connue qui nous concerne tous :
« Le malheur de l’avoir perdue ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l’avoir connue. »

La famille LESAGE

~~~~~~~~~

Pour vivre, revivre ou partager la cérémonie d’adieu,
Il suffit de consulter
* Cliquer ici:

~~~~~~~~~

Merci maman,
Merci maman, à toi qui nous a tout donné, partagé et appris.
Depuis près de 6 années tu résidais, ici, à la Maison de Repos Louis PALANGE,
Edmond, ton compagnon, n’a cessé de t’accompagner tout au long de ce parcours difficile.
Merci à toi aussi Edmond pour tout ce que tu lui as apporté pendant près de 25 ans de vie commune .
Merci à vous toutes et tous membres du personnel ainsi qu’à Vincianne la Directrice pour votre présence, votre écoute … et tous les soins et l’attention permanente que vous lui avez accordés.
Malgré l’écoute, l’assistance et les soins prodigués par un personnel médical et paramédical d’une qualité remarquable voire unique en compétences, dévouement et humanisme, tu as, les derniers mois, tous les jours lutté pour te libérer des liens qui, pour ta sécurité, t’attachaient à ton siège.
Que de fois, à la fin de ton séjour, maman, tu m’as supplié de partir, de casser ces liens qui te retenaient sur ton siège . Avec force et obstination tu refusais cette situation et tu voulais … partir, fuir . Mais… ce n’était tout simplement pas possible.
Aujourd’hui, tu viens de casser définitivement ces liens contraignants, ces liens de la souffrance : tu as gagné une nouvelle liberté. Sans faire de bruit, tu as laché tes liens, tu as ouvert porte et fenêtre pour t’en aller , en paix, vers un autre monde.
Maman, tu as toujours été une maman formidable : tu avais toujours un petit secret, tu savais jouer la bonne comédie : ton dernier petit tour, tu l’as parfaitement réussi. C’est aujourd’hui seulement que je comprends pourquoi tu nous as quitté, ce 3 avril.
Et oui …, tu devais attendre de fêter les cent ans de ton ange gardien, ton compagnon Edmond.
Bien joué maman : tu as encore gagné !
Au revoir Maman, je, nous ne t’oublierons jamais.
Daniel Lesage
~~~~~~~~~
Bonne-ma,
Quand on te rendait visite, tu avais tjs le mot pr rire et tu nous mettais tjs très a l'aise.
Mais on riait aussi beaucoup a ton insu; notament lorsqu'on ouvrait ton frigo et qu'on y découvrait ses merveilles et leurs dates de péremption dépassées, voir vraiment dépassées. Cela ne t'empêchait cependant pas de faire de délicieuses soupes et confitures 4 saisons dont tout le monde ignore encore aujourd'hui, la composition.
Nicolas Lesage
~~~~~~~~~
Je n’ai pas pour habitude de me tenir de ce côté de l’église mais avec mes cousins (les petits poyons comme elle nous appelait) nous étions là haut, au jubé. En effet, elle nous emmenait chaque fois lors des messes avec elle dans la chorale. Elle avait une voix reconnaissable et assez atypique.on pouvait l’entendre jusque bxl. Atypique comme ça façon de conduire. En effet quand vous étiez en voiture avec bonne maman, elle ne regardait absolument pas la route mais surtout tout ce qui pouvait se passer à gauche ou à droite. Ses voitures s’en souviennent encore et heureusement qu’elle avait des automatiques
Olivier Lesage
~~~~~~~~~
Petite Bonne-Ma, je porte très haut dans mon cœur, très fort dans mon corps, une myriade de souvenirs, tous magnifiques, des instants vécus à tes côtés.
Dont quelques étés et autres vacances scolaires passés derrière le comptoir de ta géniale librairie-papeterie Lesage-Daulne, Place du Roi Albert de Ta ville d’Houffalize, lieu à jamais indissociable de Toi, Petite Bonne-Ma.
Librairie-papeterie, ou plutôt librairie, papeterie, confiserie, carterie, Absorba-terie et… vidéo-club Lesage-Daulne !
Sans toi, jamais je n’aurais découvert des films qui ont fait naître ma grande passion pour le cinéma, comme… La Mouche, pour ne mentionner que le plus emblématique d’entre eux. Marie et Bilou non plus d’ailleurs… Du moins pas si jeune, c’est sûr !

Continue de rayonner, là-haut, et donne un de Tes bisous qui pètent à Bon-Papa de notre part.

Tu T'en vas sereine.
Merci pour Ta confiance ! Merci pour Ton amour !
Tu es une Grande Dame, Petite Bonne-Ma ! Je T’aime
Jean-Philippe Thiriart
~~~~~~~~
Bonne-Maman, merci pour ta générosité. Je me souviens de tes nombreuses visites lors de mes camps, lutins, guides. Tu venais les bras remplis de kilos de bonbons du magasin. À chaque fois, le même étonnementpour moi... tu demandais aux chefs de les partager avec toute la troupe. Au final, il me restait 1, peut être 2 bonbons mais tout le monde pouvait en profiter. À nous à présent de transmettre ces belles valeurs de partage et de générosité à nos enfants, qui sont aussi tes petits pollions.
Marie Thiriart
~~~~~~~~~
Être le ptit poillon de Bonne-Ma, c'était vraiment extra
Octobre 99, tu emmènes en Égypte 6 de tes petits-enfants et Edmond ton charmant galant
Arrivée au Caire sans valise, tu finiras le séjour sans sac à main, ce fut de loin mes meilleurs vacances de la Toussaint
Même si le temps passe, aucun souvenir ne s'efface
Avec cette croisière sur le Nil, encore une fois Bonne ma tu as Visé dans le mil.
Pierre Thiriart
~~~~~~~~~
Quand nous étions petits et qu’arrivait le 6 décembre, nous étions toujours excités à l’idée des cadeaux que nous allions découvrir! C’était sans compter sur le tempérament blagueur de Bonne maman qui nous faisait croire que les cadeaux se trouvaient dans une chambre. Puis non, finalement elle avait entendu l’âne de saint Nicolas dans le salon... ou plutôt dans la librairie! Au bout d’une demi heure de recherches nous trouvions enfin nos jouets... mais surprise, les cloches de Pâques avait oublié quelques vieux œufs dans nos assiettes!
François Lesage
~~~~~~~~~
Je me souviens de notre voyage à Benidorm. Chaque matin, Bonne Maman et Edmond nous tiraient du lit aux petites heures. Ce n’était pas pour profiter au maximum de la journée, comme on aurait pu le croire! Mais bien parce que les premiers arrivés au petit déjeuner de l’hôtel se voyaient offrir une coupe de champagne! Simon et moi étions trop jeunes pour en profiter évidemment! Mais à vous deux vous en profitiez pour quatre!
Charlotte Lesage
~~~~~~~~~
Petits, nous adorions pouvoir jouer dans la librairie, chipoter à tout! Et au moment de partir, Bonne Maman nous autorisait toujours à nous faire un sachet de bonbons à 20fr. Nous prenions le risque de nous casser les dents mais pour la citer : « ça nous goûtait bien ».
Pascau Lesage
~~~~~~~~~
Souvenez-vous et n'oubliez jamais.
Houffalize se souvient 1944/1945 • Vidéo de 55 minute publiée en 1983 puis modifiée en janvier 1985 suite à l'inauguration du monument. Cette vidéo avait été réalisée par Jean-Marie Lesage et Benoit Heuse grâce à la collaboration bénévole de Véronique Baccus, de Mr Meurisse, Mr Cavanagh, Mr Caprasse, du Lieutenant Colonel Guy WEBER, des reporters US Army et de Charles B. Mac Donald etc..
Le 1er décembre 1983, bientôt quarante années s'étaient écoulées et rien ne marquait à Houffalize, le souvenir du massacre de quelques 190 victimes civiles, foudroyées lors des bombardements de 1944/1945.
Lily Daulne était avec ceux et celles qui ont passé ces moments atroces et inoubliables se sont regroupés en association de fait. Cette vidéo a été réalisée afin d'aider un groupe de femmes houffaloises ayant vécu cette tragédie voulaient, avec les houffalois d'adoption, afin de commémorer le 6 janvier 1985 le quarantième anniversaire de la disparition brutale de ces chers parents, enfants, amis ou connaissances.

Un comité s'est constitué en association de fait comme suit le 1er décembre 1983:
Présidente d'Honneur: Mademoiselle M. Th. Urbin-Choffray.
Présidente : Ladale M. Gourdange.
Trésorière: Mademoiselle R. Lambin.
Secrétaire: Madame Close.
Autres membres:
Madame E. Desset,
Madame Adam,
Madame Lili Lesage Daulne,
Madame R. Dewilde,
Madame N. Simon,
Madame S. Lesage,
Madame S. Dislaire.
Benoit Heuse a rechargé cette vidéo de 55 min. sur YouTube à la suite de la mort de Lily Daulne, ma maman afin de souligner éternellement une des actions de cette Houffaloise rescapée des bombardements de 1944-45. Ce montage vidéo a été visionné par les touristes du centre Oll Foss d'Outh de fin 1983 à janvier 1985 afin de récolter des fonds pour construire un monument à la mémoire des victimes houffaloises.
Lien vers les enregistrements de 1980 à 83 avec quelques images, films et témoignages des victimes Houffaloises.

Jean-Marie Lesage

~~~~~~~~~~~

Faire-part du dècès de Madame Lily DAULNE

« Elle a chanté les louanges du Seigneur tous les jours de sa vie. »
Madame Lily DAULNE, veuve de Monsieur Charles LESAGE,
née à Houffalize le 15 juillet 1926, y est décédée le 3 avril 2019.

Vous en font part :
Monsieur Edmond SABOT, son compagnon ;
Jean-Marie et Martine LESAGE-LOOBUYCK,
Daniel et Danielle LESAGE-DAULNE,
Roger et Denise DRAELANTS-LESAGE,
Marc-Yves et Françoise LESAGE-RENSONNET,

ses enfants et beaux-enfants ;
Ann, Jean-Philippe, Olivier, Marie, Pierre-Yves, Pascau,
Pierre, François, Charlotte, Nicolas, Simon,

ses petits-enfants ;
Hélène, Lucie, William, Martin, Margot, Maxime,
Charlotte, Zia, Victor, Gabin,

ses arrière-petits-enfants ;
Joëlle, Françoise, ses filleules ;

Les familles DAULNE, TINANT, LESAGE, JACQMIN.

 

 

 

 

La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation dans le caveau familial, sera célébrée en l’église Sainte-Catherine d’Houffalize ce samedi 6 avril 2019 à 10 heures 30.
Notre défunte repose en la chapelle ardente du home Louis Palange, rue de Liège, n°13 à Houffalize, où nous serons présents de 16 heures 30 à 19 heures, le jeudi 4 et le vendredi 5 avril.
Une veillée de prières aura lieu en la chapelle du home ce vendredi 5 avril à 19 heures.
La famille remercie la direction et le personnel du home Louis Palange pour leur gentillesse, leur dévouement et leurs compétences.

Vos condoléances sur : www.enaos.net

Cet avis tient lieu de faire-part.

Funérailles Grandjean-Chapelle
061 28 95 43

 

 


DEUIL Madame Lily DAULNE


 

 

 


 


Transmettre un message à publier sur cette page