L 'Auberge des Chats qui rient.

Située sur les bords de la Meuse, peu après qu'on ait traversé le pont Roi Baudouin, cette vaste demeure existait déjà, lorsque sur les coteaux voisins, s'étendaient des cultures de houblon et surtout des vignes dont la réputation était particulièrement flatteuse.

De nos jours, des jeunes ont entrepris de planter à nouveau des ceps et de faire renaître ce vin blanc de Huy qui pourrait bien nous surprendre d'ici quelques années.

 

Petit historique de la maison
Jadis, cette maison était un véritable repaire de bandits. Les voyageurs préféraient passer la nuit à la belle étoile que de tomber inévitablement entre les mains de mercenaires qui sévissaient, non sans une certaine cruauté. Très heureusement, les temps ont changé et les historiens préfèrent retenir qu'on a retiré de la façade une pierre sculptée ornée d'armoiries et portant la fière devise "Plutôt mourir de franche liberté que de pays perdre la liberté". De chaque côté de ce blason , deux lions en plâtre se faisaient face. A présent, ce précieux témoin du passé se trouve au Musée de Huy. Dans l'excavation, les lions ont été remplacés par des chats rieurs, d'où l'appellation de cette maison que l'on nommait "'kakillerie", déformation du terme "castillerie" utilisé au XVème siècle. Elle servait à désigner une maison fortifiée.

Père de trois enfants, Mr Chahed a bénéficié en 1984 du titre de Lauréat au "Meilleur Maître d'Hôtel de Belgique" après l'avoir également été en 1982 au "Concours du Meilleur Sommelier de Belgique".

 

Le patron

Venu de Tunisie, où il est né en 1949, Marc Chahed, après avoir obtenu son baccalauréat au Lycée de Sousse, il poursuivit ses études en Belgique et fréquenta les cours de formation de Maître Sommelier à la Sopexa.
A cette époque, il travaillait déjà comme cuisinier au restaurant "La Marée" (Liège), avant d'être engagé à Bruxelles au "Cléry" puis à Waremme au restaurant "Les jardins du Fond d'or". Il entra ensuite au restaurant étoilé "L'Aigle Noir" à Huy. Il y officiera en tant que maître d'hôtel et maître sommelier de 1980 à 1991. Cette année-là, le 21 juin, il entreprend la carrière de restaurateur indépendant à "L'Auberge des Chats qui Rient" dont il est devenu le propriétaire. Il y choisit une formule qui semble valorisante dans le contexte économique actuel : son épouse en salle et le chef-propriétaire aux fourneaux.

Le décor

Dans la salle de droite se trouve le feu de bois convivial et à gauche, la spacieuse salle à manger aux tentures grenat avec de petites tables rondes ou carrées préservant l'intimité des convives.

La cuisine

La cuisine du patron reflète sa formation classique, tout en étant attentif à l'évolution de l'alimentation contemporaine.
Bien manger de bons produits frais sélectionnés avec rigueur et cuisinés avec amour, telle est la démarche de Mr Chahed.

L 'Auberge des Chats qui rient : Monsieur et Madame Chahed
Quai de Compiègne, 62, 4500 HUY,
tél. 085 25 00 51- fax . 085 25 00 70


Photos & reportage : Jean Marie Lesage mars 2003 Obtenir une photo originale
Transmettre vos commentaires