Lien vers la page d'accueil du site

Champlon
Ce 28 mars 2008, Jeanne Davin fêtait ses 100 ans
reportage complet en 40 photos et 8 vidéos


 

 


 

nenene centenaire champlon
Cliquez sur la photo c'est un lien vers le reportage complet en 40 photos et 8 vidéos

La centenaire de Champlon à son Apollon blauw en zwart :
« vous voyez qu’on aime bien les Flamands quand même… »


Ce 28 mars 2008, Jeanne Davin fêtait ses 100 ans
en son domicile de Champlon (Tenneville), juste derrière les établissements Marcassou.
C’est en effet là que Jeanne, dite Nénène, s’est établie depuis une vingtaine d’années,
dans la coquette maison de sa fille Margueritte Hardy, qui fut embauchée
par Marcassou dès l’ouverture, en 1966, jusqu’à sa retraite en 1991.
Et comme cadeau d’anniversaire, Paul Vandekerkhove, l’ex-PDG de Marcassou,
lui a amené ce dont elle rêvait depuis si longtemps, le numéro 5 historique
du FC Bruges : Vital Borkelmans en chair et en os !
En effet, bien que grande supporter du Standard, Jeanne a toujours été fan du
« Brommerke », arrière gauche du club de Bruges durant tant d’années,
et avec lui combien de fois champion de Belgique.
Elle était aux anges, notre jubilaire, posant en reposant « live »
avec son merveilleux Vital sapé comme un prétendant, le rappelant
pour une photo comme ci, puis pour une autre comme ça, et
encore une avec un maillot dédicacé, et encore une avec une Jupiler aux lèvres.
Et Vital, amusé, de se prêter au jeu avec sourire et complaisance jusqu’à
ce que la centenaire, consciente peut-être d’en demander un peu trop, lâche, espiègle :
« vous voyez qu’on aime bien les Flamands quand même ! »
Née à Ver, près de Houyet, Jeanne Hardy-Davin tint un commerce de bière,
dès 1932, qui fut plus tard repris par sa famille.
Elle en a porté, des casiers, sur son camion, raconte-t- elle !
Le secret de sa longévité ? Il est assez insolite ! Une Jupiler à 10 heures du matin,
un verre de vin à midi, et une Jupiler encore au milieu de son jeu de cartes, l’après-midi. Et c’est ainsi, dit-elle en s’esclaffant, qu’elle est arrivée à 100 ans
(« y a pas de mal, qu’on n’en parle plus ! »), sans maladie ni infirmité.
A l’école primaire, elle était première de la classe : elle montre avec fierté son cahier calligraphié et ses notes exemplaires. Et fera témoigner sa prodigieuse mémoire en récitant un poème de Victor Hugo étudié aux alentours de 1918, et jamais revu depuis !

René Dislaire.

La centenaire de Champlon, le héros de Victor Hugo, et la star de Bruges…
Un sans faute pour Jeanne Davin, la centenaire de Champlon,
qui le jour de son anniversaire, pour épater Vital Borkelmans,
récita spontanément et sans souffleur la tirade de
« La Légende des siècles de Victor Hugo », dont le titre est
« Après la bataille » mais que l’on appelle davantage aujourd’hui
« Mon père, ce héros »…

Après la bataille
Mon père, ce héros au sourire si doux,
Suivi d’un seul housard qu’il aimait entre tous
Pour sa grande bravoure et pour sa haute taille,
Parcourait à cheval, le soir d’une bataille,
Le champ couvert de morts sur qui tombait la nuit.
Il lui sembla dans l’ombre entendre un faible bruit.
C’était un Espagnol de l’armée en déroute
Qui se traînait sanglant sur le bord de la route,
Râlant, brisé, livide, et mort plus qu’à moitié,
Et qui disait : « À boire ! à boire par pitié ! »
Mon père, ému, tendit à son housard fidèle
Une gourde de rhum qui pendait à sa selle,
Et dit : « Tiens, donne à boire à ce pauvre blessé. »
Tout à coup, au moment où le housard baissé
Se penchait vers lui, l’homme, une espèce de maure,
Saisit un pistolet qu’il étreignait encore,
Et vise au front mon père en criant : « Caramba ! »
Le coup passa si près que le chapeau tomba
Et que le cheval fit un écart en arrière.
« Donne lui tout de même à boire », dit mon père.

Victor Hugo, La Légende des siècles, XLIX, IV.

On en a dit des choses bien pensées sur ce poème.
Qu’avec des mots simples, pour autant qu’ils soient bien choisis, on peut exprimer de grandes pensées.
Que dans une vie, il faut toujours prévoir l’imprévu…
Que vrai ou faux, ce qu'on dit des hommes tient souvent autant de place dans leur vie et surtout dans leur destinée que ce qu'ils font.
Merci, Jeanne-la-centenaire, de nous avoir rappelé tout cela.

René Dislaire.



 

nenene centenaire champlon
Video: nenene_01


nenene centenaire champlon
Video: nenene_02


nenene centenaire champlon
Video: nenene_03


 

 



nenene centenaire champlon
Video: nenene_06


 

nenene centenaire champlon
Video: nenene_07


nenene centenaire champlon
Video:
nenene_08








nenene

Après avoir été fêtée pour ses 100 ans, notre Nènène s'en est allée vers d'autres cieux, retrouver ceux qu'elle a tant priés.
Madame Jeanne DAVIN, veuve de Monsieur Benoit HARDY
née à Ver (Custinne) le 28 mars 1908 et décédée à Champlon-Ardenne le 29 juillet 2008,
entourée de l'affection des siens.
Vous en font part :Margueritte et Joseph LOTIN-HARDY, ses enfants; Marie-Jeanne et Albert HESBOIS-HARDY, Jean-François, Sophie et Arnaud, Valentin, Lucine HARDY et Sergio, Bertrand et Julie, Julian, Maxime, Remi et leur papa, Benoit et Laurence HARDY-TOUSSAINT, Adrien, Quentin, Philippe et Sabrina HARDY-VAN BRANTEGHEM, Laurena, Thomas, ses petits-enfants et arrière-petits-enfants; Bastien, Clément, ses arrière-arrière-petits-enfants Les familles DAVIN-GEORGES, HARDY-ARNOULD et apparentées.
La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation, sera célébrée en l'église de Custinne ce vendredi 1er août 2008 à 10 heures 30. Réunion à l'église. Veillée de prières en l'église de Champlon-Ardenne ce jeudi 31 juillet à 19 heures 30. Nènène repose au funérarium des pompes funèbres Leriche Succ. Grandjean, rue Grande, n°77 à 6971 Champlon-Ardenne, où la famille sera présente de 16 heures à 19 heures. Cet avis tient lieu de faire part.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Cliquez sur la photo pour découvrir notre reportage photos et vidéos
Cliquez sur la photo pour l'agrandir et passez à la suivante
Chaque photo est reliée à une vidéo.
Cliquez sur le lien vidéo en haut de la page de chaque photo
Cliquez sur les vidéos pour visionner le reportage en son et image et envoyez vos commentaires, adresse, site etc..
Mise à jour quotidienne des commentaires

Envoyez le numéro de la photo pour recevoir gratuitement l'original en haute
résolution par retour d'Email.
Cliquez sur le logo (AW) pour revenir à la page d'accueil du site
Reportage photo et vidéo gratuit si vous êtes présent dans l'agenda des manifestations du mois

Haz click en la foto para descubrir nuestro reportaje en fotos y vídeos.
Haz click en la foto para hacerla más grande y pasar a la siguiente.
Haz click en las vídeos para descubrir los reportajes en vídeo, sonido e imágenes.

Envia el número de la foto para recibir el original gratis en alta resolución.
Haz click en el logo para volver a la página de acogida del sitio.
Reportaje video gratis si usted es presente en nuestro agenda de manifestaciones.

Click on the picture to discover our photos and videos report.
Click on the picture to enlarge it and see the next one.
Click on the videos to discover the reports in videos, sounds and images.

Send the number of the picture to receive for free the original in high resolution.
Click on the videos to come back to the home page of the site.
Free video report if you are present in our manifestations agenda.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Le guide des bonnes affaires en vente 5 euros dans les gîtes et les bureaux de S.I.
Levisa.be vous offre également des entrées gratuites dans les plus belles attractions des Ardennes

www.levisa.be


Photos et vidéos: 28-03-2008
R reportage René Dislaire
Webmaster: Jean Marie Lesage

Obtenir une photo originale
Transmettre vos commentaires

necrologie de jeanne davin