Commentaires des lecteurs

Jean-Marie Lesage
Les émissions "Man bijt hond"
de la VRT sur la "Een"




j'adore vos "flashes" sur la vie en "Wallonie"

20 avril 2009 " Claudine Dufait "

Monsieur Lesage,
Ce petit message juste pour vous dire que j'adore vos "flashes" sur la vie en "Wallonie". Dans ces périodes politiques parfois pénibles ça me fait chaud au coeur de voir que finalement tous les êtres humains sont égaux dans leurs amours, leurs besoins, leur train de vie.
Grand merci à vous pour celà.

C. Dufait
~~~~~
MERCI BEAUCOUP mais le mérite revient à Elise Nijs et Jeroen Mertens
ainsi qu’aux nombreux journalistes de la VRT qui nous suivent chaque semaine.
A+
Jean-Marie Lesage


vrt train
L'équipe de la VRT à La Roche

Je suis convaincu que les Ardennes ont à offrir beaucoup plus

12 janvier 2009 " Un Flamand" (non vérifié)

Toutes les semaines, on a droit à l'une des documentaires de Jean-Marie dans l'emission Man Bijt Hond sur la chaîne flamande één...Je suis convaincu que les Ardennes ont à offrir beaucoup plus que ce que l'on nous montre lors de cette petite documentaire. Je suis d'ailleurs surpris que les gens veulent encore participer à ces petites documentaires de Jean-Marie, parce que l'on ne peut pas du tout l'appeler un journaliste, déjà par la nature des questions qu'il pose, mais aussi la façon dont il les pose. Si un journaliste gueulle la question et fait toujours recommencer ses sujets, on peut difficilement appeler ceci du vrai journalisme. De même pour toutes les fois quand il a fait recommencer ses sujets it qu'il a lui même oublié de redémarrer sa camera... Peut-être que ces petites documentaires sont amusantes pour quelques gens qui reconnaissent les endroits ou les gens qui y figurent, mais ce sera tout d'après moi. Heureusement que de temps en temps il y a aussi un vrai journaliste dans les petites pièces que l'on nous montre en Flandre !


Ce site fonctionne automatiquement

Ardenne Web Magazine est un site internet d’informations régionales qui est réalisé sans avoir jamais engagé un seul journaliste professionnel, ni un seul employé. Ce site fonctionne automatiquement via le courrier des lecteurs.
Ardenne Web, le magazine papier, que vous trouvez dans les bonnes boulangeries le 1er jeudi du mois, est le sommaire du courrier des lecteurs qui publient quotidiennement et gratuitement et souvent en direct sur le Web leurs commentaires, avec photos et vidéos ou qui réalisent un reportage sur des activités de leur région.
Aucun de nos collaborateurs ne se prendra jamais pour un journaliste. Certains journalistes qui travaillent pour la presse copient même parfois des articles que nous avions publiés sans la moindre vergogne, reconnaissant indirectement la qualité du travail que nous fournissons avec nos faibles moyens. Si votre critique est fondée, nous n’avons ni le matériel, ni les moyens, actuellement de vous proposer une qualité supérieure car nous filmons avec des appareils d'amateur. Il faut donc parfois crier pour enrregistrer un son et couvrir celui du bruit de la rue ou d'un véhicule. Seul le micro de l'appareil photo ou de la caméra ou d'un GSM enregistre le son du reportage qui n'a d'autre prétention que de montrer ce qui se passe dans notre région. La moyenne des visiteurs dépasse le million, même si le produit final n'est pas tout à fait parfait. Si la VRT nous caricature si bien, c'est dans le seul but de vous distraire, vous les Flamands, dans le cadre d'une émission à prendre au 2ème degré. Encore merci pour votre intérêt.

Un Wallon qui a épousé une Flamande en 1980 !
Jean-Marie Lesage



Berichten uit Wallonië :
Jean-Marie Lesage, de razende reporter uit “Man bijt hond”.


“Berichten uit Wallonië” is de vaste maandagrubriek in “Man bijt hond” van Elise Nijs en Jeroen Mertens. Enkele Waalse reporters worden in hun lokale verslaggeving gevolgd, en een opvallende figuur is internetpublicist Jean-Marie Lesage (59), die elk sujet commandeert met zijn dwingende stem, heftige gestes en hyperkenetische cameravoering. Allez-y ! Allez-y !
In Chimay staat niet alleen een trappistenabdij maar ook een imposant kasteel, en daar wacht Jean-Marie in zijn opvallende publi-outfit. Met een brede smile zegt hij in de camera van “Man bijt hond” dat we vandaag een princes gaan bezoeken, et hop ! - daar stevent hij al met veerkrachtige tred over het kasteelgrind. Zijn kleine handycam met dun statiefje draagt hij voor zich uit. Suivez le guide !
Hij klopt op de grote deur en de princesse de Chimay (83) doet open, heet ons welkom en binnen de minuut valt Jean-Marie nog met iets anders in huis : zijn eerste vraag ! ...

...Extrait Humo
17 mars 2009



Zoom télé : Vu de Flandre

samedi 28 mars 2009 "Xavier DISKEUVE"

Chaque lundi, 900 000 Flamands regardent dans « Man bijt hond » les pérégrinations de Jean-Marie Lesage.

Il y avait les « Flamands connus », il y a désormais les « Wallons connus en Flandre ». Par quelle magie ? Parce que la VRT s'intéresse à eux et leur procure du temps d'antenne. Il y a déjà les frères Deborsu, qui chroniquent chaque semaine la Wallonie lors d'une séquence du show politique du dimanche De sevende dag . Il y a aussi, dans un registre plus local, Jean-Marie Lesage, reporter en chef du mensuel Ardennes Magazine, devenu l'un des héros récurrents du magazine quotidien Man Bijt Hond (littéralement : « un homme mord un chien » ) sur la Een.

On attend la sortie d'un champignon
De quoi s'agit-il ? Plusieurs fois par semaine donc, les caméras de Man Bijt Hond quittent Bruxelles pour rejoindre Houffalize où Jean-Marie Lesage, 59 ans, est une figure incontournable. En dehors de ses activités journalistiques, l'homme est en effet artiste-peintre et caricaturiste. Deux mois par an, autour des fêtes de Noël, il décore des dizaines de vitrines. Et puis surtout, il dégage une énergie et un enthousiasme qui crèvent l'écran. « J'aime beaucoup Jean-Marie. Il est dynamique, amusant, jamais fatigué de tourner. Nous sommes souvent sur les genoux qu'il nous dit "allez, venez avec moi sur le sujet suivant" », explique Jeroen Mertens, un des reporters de l'émission (lire ci-dessous).

Jean-Marie Lesage raconte : « Ils me sont tombés dessus en août 2008. Le principe, c'est que chaque semaine, je leur donne mon programme de reportages de la semaine. Ils piochent dedans ce qui les intéresse et m'avertissent la veille qu'ils vont m'accompagner. Cette semaine, par exemple, j'attends l'arrivée d'un champignon très rare. Je dois les prévenir dès qu'il sera poussé . » À travers Jean-Marie, les Flamands explorent donc la Wallonie profonde, ses artistes, ses ruraux, ses pittoresques. « Moi, je ne vais pas dire non. Ça fait de la publicité à mon journal. Mais je ne suis pas dupe de ce qu'ils mettent surtout en avant les détails qui font rire. Si je trébuche, sûr que ce sera dans le reportage. On s'y moque un peu de moi. Mais j'apprécie quand même la démarche. » Les pérégrinations locales de Jean-Marie passent en général le lundi dans une rubrique intitulée Bericht uit Wallonië (« Communiqué de Wallonie »). « Mon idée, poursuit Lesage, c'est qu'ils font ça pour montrer que Wallons et Flamands sont plus proches qu'il n'y paraît. Si je donne mon avis sur les Flamands, ils ne passent pas mon propos ». Au fil des semaines, Jean-Marie est devenu un personnage connu des citoyens du Nord. « Je le vois bien car il y en a des tas qui viennent dans les Ardennes. Chaque fois que je vais à une manifestation ou un carnaval, je croise des gens qui me font signe ou me désignent en m'appelant "Man bijt hond". Parfois même, ils me demandent pour être photographiés avec eux . »

L'émission est presque intégrée à sa vie. « En général, ils me filment deux à trois fois par semaine. À chaque fois avec un cameraman, un preneur de son et un journaliste. C'est dire les moyens qu'ils ont ! Parfois, ils viennent deux jours de suite et je leur dis "mais pourquoi vous ne logez pas ?" Mais non, ils préfèrent rentrer à Bruxelles le soir. »
...............

www.manbijthond.be

Xavier DISKEUVE
Telekila

vrt bastogne

L'équipe de la VRT avec Jean-Marie Collet Man bijt hond
L'équipe de la VRT avec Jean-Marie Collet à Marche

étrennes des éboueurs
L'équipe de la VRT sur le camion des immondices à Bastogne

fete de la vache durbuy
L'équipe de la VRT à la fête de la Vache



lien vers les reportages suivant

Les émissions de la VRT
sur la "Een"
en 2008 et 2009




man bijt hond
Lien vers la suite des reportages



Presse papier
avenir
L'avenir du 28 mars 2009





 

Presse papier


humo

Humo du 17 mars 2009


humo



Lien vers les commentaires
des lecteurs



 

Mentionnez le n°de la photo et envoyez vos commentaires qui seront publiés dès réception.
Email: jml@ardennesmagazine.be.

Le guide des bonnes affaires en vente 5 euro dans les gîtes et les bureaux de S.I.
Levisa.be vous offre également des entrées gratuites dans les plus belles attractions des Ardennes

www.levisa.be


Photos & reportage : Jean Marie Lesage
20 avril 2009

Obtenir une photo originale
Transmettre vos commentaires